top of page
Search
  • Caroline Cassin

Paris 1943, Rose Valland, héroine de l'ombre. A écouter!




Génial, A écouter!


Paris 1943. Hitler a mis en place le pillage systématique des œuvres d’art en France. Rose Valland, infiltrée au musée du Jeu de Paume, d'où partent les oeuvres pour l'Allemagne, va prendre tous les risques pour s’opposer à cette entreprise de spoliation. Une fiction de Zoé Gabillet et Pascal Deux.


Depuis l’arrivée de ses troupes à Paris en juin 1940, Hitler organise le pillage systématique des œuvres d’art dans la capitale : confiscation des collections privées, fermeture des galeries d’art, réquisition de leurs œuvres et ventes “forcées”... Si certains collectionneurs, pressentant le danger, ont réussi in extremis à mettre leurs trésors à l'abri, la majorité des autres familles, juives pour la plupart, sont spoliées de tous leurs biens avant de s’enfuir ou d’être déportées.

Jacques Jaujard, le directeur des Musées nationaux, qui a réussi à exfiltrer dès 1939 toutes les œuvres du Louvre, est bien déterminé à sauver le maximum d'œuvres, qu’elles appartiennent au patrimoine national ou à des collections privées. Pour l’aider dans son action clandestine, il missionne Rose Valland, une jeune conservatrice. Elle dirige une petite équipe de manutentionnaires au Musée du Jeu de Paume, devenu la gare de triage des œuvres, objets d’art et mobilier en partance pour l’Allemagne. Aux yeux des Allemands, elle n’est qu’une modeste intendante. En réalité, cette couverture lui offre un poste d’observation idéal pour espionner et traquer secrètement tous les indices possibles sur les œuvres spoliées Sans jamais faillir, malgré les menaces de plus en plus grandes de la part des responsables allemands, Rose recueille avec obstination, parfois au risque de sa vie, toutes les informations concernant la circulation et la spoliation des œuvres. Ces très sensibles et précieuses informations, Rose les retient grâce à sa formidable mémoire, avant de les consigner minutieusement chez elle, dans des carnets dont le nombre augmente au fil des mois et qu’elle dissimule au fond d’une armoire. Chaque jour apporte à Rose son lot de combats et de défis : il faut tenter d’empêcher lors d’un autodafé la destruction de chefs-d’oeuvre de l’art moderne considérés par les nazis comme de “l’art dégénéré”; il faut sauver la collection Schloss, la plus grande collection de maîtres flamands d’Europe, propriété d’une famille juive ; il faut coûte que coûte retarder un train chargé d'œuvres d’art en partance pour l’Allemagne jusqu’à l’arrivée des troupes alliées… Tant par amour de l’art que de sa patrie, au mépris des risques encourus et quitte à sacrifier sa vie personnelle et amoureuse, Rose se dédiera corps et âme à sa mission pendant toutes les années de guerre. Elle sera celle qui, par toutes ses actions et observations, permettra après la guerre, et permet encore aujourd’hui, de restituer les œuvres spoliées par les nazis aux familles à qui elles appartenaient. “À tous ceux qui luttèrent pendant la dernière guerre pour sauver un peu de la beauté du Monde.” Rose Valland

Une série radiophonique en 6 épisodes, en partenariat avec Simone Média.

7 views0 comments

Comments


bottom of page